À la recherche du prototype
Le rôle de la photographie dans le Werkbund allemand

Fondé en 1907, le Werkbund allemand promut un mouvement de réforme artistique qui jeta les fondations de l’architecture et du design modernes. L’organisation programmait des conférences et des expositions, fonda un musée des arts appliqués et publia d’innombrables revues. Dans chacun de ces domaines, la photographie apporta une contribution essentielle, bien que son rôle au sein du Werkbund soit rarement mentionné. Cet article étudie une collection photographique léguée à la Kunstbibliothek de Berlin par Hermann Reckendorf, éditeur de la plupart des ouvrages, des revues et des catalogues du Werkbund entre 1920 et 1932. Ces photographies confèrent à des produits de masse – ampoules, théières, chaises – une aura qui affirme leur importance culturelle. Plus que de simples documents, ces clichés véhiculaient un mode de vision spécifique soulignant les principes de standardisation, de reproduction et de forme industrielle défendus par le Werkbund.

Exposition du Werkbund Wohnbedarf Stuttgart, 1932, tirages argentiques collés sur carton, 35 x 30 cm. Berlin, Museum für Fotografie (Reckendorf Sachfotografie 3).

Pepper Stetler est professeure associée en histoire de l’art et de l’architecture et directrice associée du Humanities Center à la Miami University d’Oxford, Ohio (États-Unis). Ses recherches portent sur la photographie allemande du début du XXeStop Reading! Look! Modern Vision and the Weimar Photographic Book a paru chez The University of Michigan Press en 2015.

Référence : Pepper Stetler, « À la recherche du prototype. Le rôle de la photographie dans le Werkbund allemand », Transbordeur. Photographie histoire société, no 5, 2021, pp. 86-99.
Transbordeur
Revue annuelle à comité de lecture