Margaret de Patta, une designer à l’esprit photo-créatif
Vision en mouvement d’une œuvre plurielle

« S’il nous manque le courage ou la vision de nous aventurer dans l’inexploré, nous allons inévitablement paraphraser les œuvres du passé ». Pour l’Américaine Margaret de Patta (1903-1965), la vocation du designer à produire des formes originales en adéquation avec son époque est inséparable d’une démarche expérimentale. L’auteure se propose d’examiner la façon dont la photographie s’est imposée au cours des années 1940 comme un instrument fondamental de sa recherche esthétique. Bagues, broches et pendentifs font écho à des photogrammes semi-abstraits, produits de sa rencontre avec des théories développées à Chicago par László Moholy-Nagy (1895-1946). Ces images, par définition uniques, sont rares en comparaison de son travail de joaillière dont on trouve plusieurs exemples dans d’importantes collections muséales comme celles de l’Art Institute de Chicago ou de la Smithsonian Institution de Washington. Elles n’en sont pas moins essentielles à la compréhension de son œuvre. Ancienne étudiante de László Moholy-Nagy, elle explore, elle aussi, les potentialités du papier sensible qu’elle met en contact direct avec divers objets choisis pour leurs qualités optiques. L’étude comparée de ces formes permet de mettre en évidence la place du photogramme dans le processus de conception esthétique et structurelle de ses bijoux.

Milton Halberstadt, portrait de Margaret de Patta, circa 1947, diapositive. UC Davis Library, fonds Milton Halberstadt (D-468).

Joséphine Givodan est titulaire d’un master en histoire de l’art à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, avec une spécialisation en histoire et esthétique de la photographie. En 2017, elle a défendu dans la même université son mémoire intitulé Carlotta Corpron (1901-1988), du Texas à Chicago. Histoire d’une rencontre avec la photographie abstraite (1942-1953).

Référence : Joséphine Givodan, « Margaret de Patta, une designer à l’esprit photo-créatif. Vision en mouvement d’une œuvre plurielle », Transbordeur. Photographie histoire société, no 5, 2021, pp. 62-73.
Transbordeur
Revue annuelle à comité de lecture