La vidéo et les origines de la photographie électronique

Photogrammes visibles sur pellicule et impulsions électriques « invisibles » sur bande magnétique, tiré de Michael Shamberg et Raindance Corporation, Guerilla Television, New York, Holt, Rinehart and Winston, 1971, p. 31 (partie II).

Dans notre imaginaire historique, la récente révolution numérique de la photographie a tendance à occulter une révolution antérieure qui fut moins totale mais plus profonde : la révolution analogique, c’est-à-dire la traduction d’images en signaux électriques et en champs magnétiques variant de façon continue. La photographie analogique électronique a pris la forme de la télévision et de la vidéo, mais aussi de techniques d’enregistrement d’images fixes (par exemple le Videofile d’Ampex dans les années 1960 ; le Mavica de Sony dans les années 1980). Les principaux composants de ces nouvelles technologies, notamment ceux utilisés par les procédés d’enregistrement haute-fidélité et les tubes à vide pour les caméras vidéo, ont d’abord été mis au point à des fins militaires. L’électronique analogique partageait ces éléments et beaucoup d’autres – notamment les supports physiques d’enregistrement – avec les technologies numériques. Peter Sachs Collopy nous montre donc que ce n’est pas la numérisation qui a radicalement transformé la photographie au siècle dernier, mais bien le remplacement de la photochimie par des supports électromagnétiques, à la fois analogiques et numériques.

Peter Sachs Collopy est historien, archiviste des sciences, de la technologie et des médias au California Institute of Technology et directeur de publication de History of Anthropology Newsletter. Il a publié « Video Synthesizers. From Analog Computing to Digital Art » dans IEEE Annals of the History of Computing (2014), et a été commissaire de l’exposition The Mind’s Eye. Richard Feynman in Word and Image au Caltech (2018).

Mots clés : électronique, vidéo, télévision, analogique, médias

Référence : Peter Collopy, « La vidéo et les origines de la photographie électronique », Transbordeur. Photographie histoire société (« Câble, copie, code. Photographie et technologies de l'information »), Paris, Macula, no 3, 2019, pp. 26-35.

Transbordeur
Revue annuelle