Conversations

Un ingénieur du Cornell Aeronautical Laboratory travaillant sur le réseau de neurones artificiels Perceptron développé par Frank Rosenblatt, Buffalo, circa 1960.

Cet essai de l’artiste Jeff Guess réunit trois récits sur le fonctionnement de formes d’intelligence artificielle très différentes : la force de travail humaine invisible sur laquelle repose le machine learning, les structures de contrôle sous-jacentes aux teaching machines behavioristes, et un chimpanzé poussé à l’apprentissage du langage humain dans un foyer proto-intelligent. Au cœur de ces projets scientifiques et industriels se trouve une vision technocratique de l’apprentissage et de l’enseignement où la pensée, la perception et l’attention peuvent être mécanisées et distillées en algorithmes.

Jeff Guess est artiste et professeur des pratiques algorithmiques à l’École nationale supérieure d’arts Paris-Clergy (ENSAPC). Son travail est traversé par une réflexion sur les images techniques et leurs enchevêtrements multiples avec le langage et la voix. Parmi ses expositions récentes : Snap + Share (SFMOMA, 2019), The House of Dust (MAK Center for Art and Architecture, 2019), The Tyranny of Distance (Tin Flats et galerie Thézé, 2018), Autophoto (Fondation Cartier, 2017).

Mots clés : machine learning, ImageNet, behaviorisme, B.F. Skinner, chimpanzé, animal-machine

Référence : Jeff Guess, « Conversations », Transbordeur. Photographie histoire société (« Câble, copie, code. Photographie et technologies de l'information »), Paris, Macula, no 3, 2019, pp. 36-47.

Transbordeur
Revue annuelle