Aux portes du « trésor de la connaissance »
Photographies, histoire locale et bibliothèques publiques

Exposition du Norwich and Norfolk Survey dans la Norfolk Library and Art School, 1913, plaque de verre. Courtoisie du Norfolk County Council Library and Information.

Cet article analyse la convergence entre l’émergence des bibliothèques d’étude locales, les collections de photographies et l’adoption du libre accès dans les bibliothèques publiques en Grande-Bretagne. Il montre que l’interconnexion de ces trois éléments ne tient pas de la coïncidence, car ils concernent tous trois l’expansion et la démocratisation de la production et de la consommation du savoir en matière d’histoire locale. Alors qu’à un certain niveau, les bibliothèques étaient l’un des instruments de l’État libéral, elles offraient aussi les outils d’un processus autodidactique. Elles étaient consacrées à l’éducation des masses, alors qu’une part toujours plus large de la population devait se former à la citoyenneté au sein d’une société démocratique. L’accès à un sens du passé historique faisait partie de ce processus. L’article examine le rôle des photographies dans le développement du concept d’« histoire locale » pour tous au sein des bibliothèques publiques, et la façon dont les pratiques intellectuelles et matérielles de la bibliothèque « accomplissaient » ce sens de l’histoire au sein du nouveau concept de bibliothèques en libre accès.

Elizabeth Edwards est anthropologue visuelle et historique, professeure émérite en histoire de la photographie de l’université De Montfort, Leicester, Grande-Bretagne. Outre d’importantes monographies, dont The Camera as Historian. Amateur Photographers and Historical Imagination (Duke Univ. Press, 2012), et de nombreux volumes collectifs, elle a beaucoup publié sur les relations entre la photographie, l’anthropologie et l’histoire. Elle a été vice-présidente du Royal Anthropological Institute de 2009 à 2012, a été chercheuse invitée à l’Institute of Advanced Study, université de Durham (2012) et siège au comité consultatif du National Media Museum, en Grande-Bretagne. En 2015, elle a été nommée membre de la British Academy. Elle travaille actuellement sur un livre consacré à la photographie et au concept de « propriété » collective du patrimoine historique.

 

Mots clés : photographie, bibliothèque, histoire, matérialité, éducation

 

Référence  : Elizabeth Edwards, « Aux portes du « trésor de la connaissance ». Photographies, histoire locale et bibliothèques publiques », Transbordeur. Photographie histoire société (« Musées de photographies documentaires »), Paris, Macula, no 1, 2017, pp. 18-29.

Transbordeur
Revue annuelle