Quel lieu pour la documentation photographique à la fin du XIXe siècle ?
Le cas du Musée des photographies documentaires de Paris (1894-1907)

« Entrées du mois de mai 1894 », page du Registre d’entrées du Musée des photographies documentaires, Paris, vol. A, p. 1. © Bibliothèque nationale de France, Paris.

Cet article propose d’étudier le cas du Musée des photographies documentaires de Paris (1894-1907) au prisme de la question du lieu. Forgé par Léon Vidal dans l’enthousiasme documentaire du début des années 1890, hébergé à Paris au Cercle de la librairie, le projet peine à trouver un ancrage institutionnel pérenne malgré des tentatives auprès de la Bibliothèque nationale ou du Conservatoire des arts et métiers. L’article retrace cette quête d’un lieu permanent et tente à travers elle de comprendre les reconfigurations du projet, mais surtout les zones de blocage qui résistent à un établissement plus définitif. Si Léon Vidal a toujours mis l’échec du Musée documentaire au compte du défaut de légitimité institutionnelle de la photographie, faut-il le suivre dans cette analyse, ou au contraire aller chercher du côté des résistances au lieu – et notamment du rapport à l’espace et à « la place  » – les raisons d’un arrêt de ce projet de documentation encyclopédique par la photographie ? C’est cette dernière voie que l’article voudrait explorer.

Ancienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, Éléonore Challine est docteur en histoire de l’art contemporain. Agrégée d’histoire, elle enseigne l’histoire de l’art au département Design de l’École normale supérieure de Cachan. Elle a notamment publié L’Expérience photographique (Histo. Art, 2014, no 6), en codirection avec Michel Poivert et Laureline Meizel. Sa thèse intitulée Une Étrange Défaite. Les projets de musées photographiques en France, 1850-1945 (prix du Musée d’Orsay 2014) est à paraître en 2017 chez Macula sous le titre Le Musée de photographie. Une histoire contrariée (1839-1945).

 

Mots clés : musée, photographie, documentation, collection, édition, Léon Vidal

 

Référence  : Éléonore Challine, « Quel lieu pour la documentation photographique à la fin du XIXe siècle ? Le cas du Musée des photographies documentaires de Paris (1894-1907) », Transbordeur. Photographie histoire société (« Musées de photographies documentaires »), Paris, Macula, no 1, 2017, pp. 30-39.

Transbordeur
Revue annuelle